Quelques dates clefs

8 septembre 2006

En la fête de la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie, signature à Rome du décret d’érection de la société de vie apostolique Institut du Bon Pasteur, de droit pontifical, par le cardinal Dario Castrillon Hoyos, Préfet de la Congrégation du Clergé et président de la Commission Ecclesia Dei. L’Institut fondé ad experimendum pour cinq ans compte six membres fondateurs – cinq prêtres (Abbés Philippe Laguérie, Paul Aulagnier, Christophe Héry, Guillaume de Tanoüarn, Henri Forestier) et un diacre (abbé Claude Prieur). L’abbé Philippe Laguérie est nommé Supérieur général.



Au cours des mois de septembre-octobre…

Quatre prêtres issus de la FSSPX rejoignent l’Institut. Ouverture à Rome de la Casa del Buon Pastore pour les prêtres et séminaristes poursuivant des études dans les universités romaines, dirigée par Don Carlo Cecchin. Lancement du district d’Amérique latine sous la houlette du prêtre colombien Raphael Navas, à Santiago au Chili.



21 octobre 2006

Ouverture du Séminaire Saint-Vincent de Paul à Courtalain, au diocèse de Chartres, sous la direction de M. l’abbé Paul Aulagnier, accueillant quatre séminaristes et un postulant frère. La direction de la formation est confiée à M. l’abbé Henri Forestier. Le séminaire accueille aujourd’hui douze jeunes de première année, venus de France (4), de Pologne (1), du Brésil (3) et du Chili (1).



20 novembre 2006

Rassemblement à la Mutualité à Paris. L’Institut du Bon Pasteur réunit un millier de catholiques de tendances diverses, voire opposées, autour du thème : « la Tradition, notre bien commun ». Animés par l’abbé Guillaume de Tanoüarn, les débats confrontent les positions d’une vingtaine d’intervenants, dont l’abbé Philippe Laguérie et Jean-Pierre Denis (de La Vie).



2 décembre 2006

Première Rencontre universitaire foi et raison à Paris, sous l’égide du Bon Pasteur. Sous la direction de l’abbé Christophe Héry, des professeurs d’université, des prêtres et des religieux présentent leurs travaux historiques et théologiques devant une assemblée d’une centaine de participants, autour du thème brûlant : « Les célébrations liturgiques : Tradition ou mutation ? » Le Père Lang conclut ce colloque par la présentation en français de son nouveau livre, préfacé par le pape, Se tourner vers le Seigneur.



1er février 2007

Signature à Bordeaux, par le cardinal archevêque Jean-Pierre Ricard, président de la Conférence des évêques de France et par l’abbé Philippe Laguérie, de la convention pour l’église Saint-Éloi, érigée en « paroisse personnelle déterminée par l’usage (non optionnel) des livres liturgiques de 1962 » et confiée à l’Institut du Bon Pasteur pour une durée expérimentale de cinq ans. L’abbé Laguérie est nommé curé.



4 février 2007

Première cérémonie de vêture pour l’Institut du Bon pasteur en l’église Saint-Éloi. Quatre jeunes séminaristes (trois français et un polonais) et un jeune postulant frère reçoivent la soutane des mains de l’abbé Philippe Laguérie, assisté des abbés Paul Aulagnier et Henri Forestier, devant une assistance comble. Dans son homélie, Il prêche sur la générosité de ces jeunes gens et la splendeur de la vocation sacerdotale.



15 février 2007

À Vaduz, au Liechtenstein, premières ordinations pour l’Institut : un diacre (l’abbé David Belon), un sous-diacre (l’abbé René-Sébastien Fournié) et un acolyte (l’abbé Stefano Carusi), recoivent les ordres des mains de S. E. Mgr Wolfgang Haas.



3 mars 2007

Premières ordinations sacerdotales dans l’Institut du Bon Pasteur, par S. E. Mgr Luigi de Magistris, de MM les abbé Claude Prieur et David Belon. MM les abbé R.-S. Fournié et J.-P. Gaillard reçoivent également la grâce du diaconat. L’église paroissiale jouxtant le séminaire Saint-Vincent de Paul de Courtalain, mise à disposition pour cette occasion par S.E. Mgr Pansard, évêque de Chartres, ne peut contenir la foule des fidèles.